Tombeau Massinissa

Véritable curiosité, le mausolée du grand Aguellid (roi berbère) trône sur une colline à proximité d’El Khroub (16 km à l’est de Constantine), et est le témoin muet de l’histoire de ce roi qui œuvra pour unifier la Numidie.

Ce tombeau, vieux de 1800 ans est situé à l’intersection des voies qui reliaient Cirta, capitale Numide, à Théveste (Tébessa), Calama (Guelma) et Sitifis (Sétif).

D’un point de vue architectural, on constate avec étonnement que sa forme est différente du mausolée numide d’Afrique du Nord, Imedghassen , ou du tombeau commémoratif du roi Syphax.

Alors que les deux derniers sont de forme cylindrique, le tombeau de Massinissa est constitué de pierres taillées lui donnant une forme cubique et présente sur sa façade deux grands boucliers symbolisant le statut de ce fin tacticien.

Les  fouilles archéologiques ont permis notamment de découvrir une chambre funéraire qui renfermait des ossements, trois urnes intactes, ainsi que divers autres objets oxydés et en morceaux (des armes, un casque, une tunique, des fers de lance et des javelots) aujourd’hui exposés au musée de Cirta à Constantine.

et, venenatis, Donec luctus quis, consequat.